Science, qui sème le doute ? par Mathias Girel

Mathias GIREL
Science, qui sème le doute ? - dimanche 03 juin 2012 à 18:29
Durée : 1187000
00
Introduction
Science: Qui sème doute? Paroles de chercheurs, 3 juillet 2012 Mathias GIREL Qui sème le doute?
L’intérêt du doute: Eviter une stratégie frontale de censure ou de dénégation L’intérêt du doute
Le doute, c’est notre produit Mémo interne, Brown 1969 Le doute, c’est notre produit
Nous ne devons pas nous hâter de juger, avant de disposer de tous les faits... Luntz memo, 2003 Sound science / Junk science
1_11.png La boite à outils du marchand de doute
La boite à outils, variante création niste • ((Ce n’est qu’une théorie» • Il y a des lacunes dans la théorie • faut enseigner les controverses (variante: il n’est pas équitable de «censurer» une opinion). • La science officielle darwinienne est dogmatique. • Il est bon de faire respecter la liberté pédagogique. La boite à outils, variante créationnite
Un doute causé plus que voulu? • Conflit d’autorités entre droit et science • L’exemple de la jurisprudence Un doute causé plus que voulu ?
Critères de l’arrêt Donner lieu à des prédictions testables au moyen desquelles la théorie pourrait être réfutée. 2. Il vaut mieux que les méthodes aient été publiées dans des revues à comité de lecture. 3. lI doit y avoir un taux d’erreur connu, que l’on peut utiliser pour évaluer les résultats. 4. Les méthodes doivent être généralement acceptées dans la communauté scientifique concernée. Critères de l’arrêt Daubert
  • Introduction (0)
  • Qui sème le doute? (103000)
  • L’intérêt du doute (179000)
  • Le doute, c’est notre produit (195000)
  • Sound science / Junk science (446000)
  • La boite à outils du marchand de doute (497000)
  • La boite à outils, variante créationnite (625000)
  • Un doute causé plus que voulu ? (795000)
  • Critères de l’arrêt Daubert (899000)
Mathias GIREL
Maître de conférences au département de philosophie de l’École normale supérieure (Ulm)

Il mène des recherches sur la philosophie américaine et plus particulièrement le courant pragmatiste.
Il a notamment publié, avec Claude Debru (dir.), William James, Psychologie et cognition (Paris, Pétra, 2008), et traduit les Essais d’empirisme radical de William James (Paris, Flammarion 2007, avec G. Garreta).

Autres conférences :
103000
...