La R&D et l’innovation au crible des stratégies industrielles

Gilles LE BLANC
Durée : 935000
00

Dans un contexte de crise exacerbée du marché automobile, le groupe PSA Peugeot Citroën dévoilait mi-novembre un vaste plan de suppression d’emplois visant en priorité les effectifs de recherche en France. Cette décision faisait écho à plusieurs annonces similaires ces derniers mois, n’épargnant aucun secteur, des técécoms à la pharmacie, de l’aéronautique aux équipements électriques.

A l’heure où les questions industrielles redeviennent un enjeu politique, l’attention se porte sur la stratégie d’innovation des grandes entreprises françaises, leur modèle de recherche et développement et les orientations de politique publique dans ce domaine. Les difficultés des champions technologiques nationaux, le recul de la France dans les exportations mondiales et européennes, soulèvent de nombreuses interrogations quant à la pertinence et l’efficacité des politiques de recherche et d’innovation dans l’industrie.

Comment sont-elles définies et quelles sont les évolutions récentes ? Que recouvre l’internationalisation de la R&D au sein des grands groupes industriels ? Comment s’analyse l’externalisation de la R&D auprès d’autres acteurs et dans d’autres pays ? Comment orienter le plus efficacement possible les mesures de soutien, dans quelles activités et pour quelles entreprises ? Pour discuter ces questions, il faut d’abord accepter de remettre en cause le postulat d’une avance et d’une supériorité technologiques de notre pays, acquises, incontestables et durables.
Il s’agit ensuite d’analyser comment les évolutions respectives des formes d’innovation et de l’industrie elle même modifient en profondeur les hypothèses et les mécanismes économiques fondant les dispositifs existants.

Cette conférence proposera une synthèse de ces enjeux, avec des propositions de méthode et des illustrations autour de cas concrets.

Gilles LE BLANC
Professeur d’économie à l’Ecole Mines Paris-Tech et chercheur au Centre d’économie industrielle (Cerna)

Gilles Le Blanc est professeur d’économie et chercheur au centre d’économie industrielle (Cerna) à Mines ParisTech.
Ses activités d’enseignement, de recherche et de conseil portent sur l’analyse des dynamiques de concurrence, leurs effets sur la stratégie d’entreprise (télécoms, médias, énergie, défense, aérospatial) et les politiques publiques (politique industrielle, de la concurrence, réglementation, développement local).

Ses recherches actuelles sont axées sur : l’évolution de l’industrie en France et la formulation d’une politique industrielle ; les dynamiques d’émergence de nouveaux secteurs (numérique,
éco-activités), leurs mécanismes concurrentiels et d’innovation, les enjeux réglementaires associés ; la relation entre innovation, formes de concurrence et localisation des entreprises (critères de localisation de la R&D, clusters et pôles de compétitivité, systèmes d’aides).

Publications récentes:
* Gilles Le Blanc (2011) «L’innovation dans tous ses états», Sociétal, hors-série, L’entreprise de demain, pp.48-56
* Gilles Le Blanc (2010) «Les politiques d’innovation à l’épreuve de la variété», in FutuRIS 2010 - La recherche et l’Innovation en France, Odile Jacob, Paris, pp. 251-272.
* Gilles Le Blanc (2010) «La localisation des activités de R&D, au cœur d’un nouveau rapport de l’industrie au territoire», Territoires 2040, Datar-La Documentation Française, n°1, pp. 75-78.

Autres conférences :
...